Punding-chaaaan~ <3

On c rencontré sur internet :3

Elle avait 23 j'en avais 17 :3

Nouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh jo ver vous raconter oune histouer damouuuuuuuuuuuuuuuur !

Punding-chan c'était une copine d'internet kan j'étais plus jone. on c'été recontrait sur un tinychat qui a fermé depuis à cause que c'était devenu chiant de se connecter avec la version d'essai, et puis y avait plus d'options pratiques comme avant comme le lecteur youtube ou changer la /color d'écriture mais bréf. Du coup, avec Punding-chan on s'entendait bien sur le chat general et en mp, et puis on s'était échangé les photos et:

Résultat de recherche d'images pour "pudding chan"

On habitait dans 2 villes pas très loin jor 1h de route même si à l'époque pour moi c'était quand même rare de faire 1h de route. On s'est donc dit qu'un jour on devait se voir en vrai. Quand le jour est arrivé on est s'est vu on a parlé et on est devenu des amoureuuuuuuux hihihi

Résultat de recherche d'images pour "pudding sanji"

En parlant sur le chat elle m'avait dit qu'elle avait une espèce de maladie bizarre mais comme on a commencé à se faire des bisous elle m'a dit un peu plus dessus et c'est alors que j'ai découvert qu'elle avait parkinson. Au début g trouvé ça chelou, c'était un peu trop grave et important pour une première relation, mais assez vite je me suis rendu compte qu'on était trop heureux ensemp et que finalement on pouvait vivre une vie normale au-delà de tout ça.

Image de gif, one piece, and anime couple

Mais pas complètement parce qu'elle avait un espèce de truc bizarre à cause de ses médicaments et ça a eu tendance à tout chambouler. Elle avait cette espèce de manie de se lancer dans des espèces d'actions qu'elle répétait encore et encore avec une espèce d'apaisement de l'esprit bizarre. Elle appelait ça des "activités". Dès qu'on essayait de changer d'activité, parce que ça servait à rien et y a que elle qui s'amusait, elle se vexait très fort et c'était pas rigolo à vivre.

Résultat de recherche d'images pour "pudding chan"

Par exemple la première fois elle était venue chez moi et je lui avait montré ma chambre de quand j'étais enfant avec tous mes jouets et on avait sexé un peu au milieu. C'était trop chouette mais après elle s'est mise à tout ranger dans un ordre bizarre. Au début g rigolé puis après j'ai commencé à me rhabiller et à lui dire de faire pareil paske c'est pas top chez les parents je voulais pas qu'ils sachent t'sais c'est bizarre sinon. Mais elle voulait pas remettre sa culotte elle faisait que ranger les jouets encore et encore. Du coup je lui ai remis et le pantalon, et comme ça l'empêchait un peu elle a fini par accepter mais super énervée ça m'a choqué. Après elle a recommencé pendant 1h30 au moins de ranger les jouets jusqu'à ce que mon père appelle pour manger.

Résultat de recherche d'images pour "punding"

Un peu plus tard, j'ai parti de chez mes parents pour aller étudier dans une plus grande ville. J'ai rejoint une bande de super hippies et on a commencé à plus aller à l'école parce qu'on prenait pleins de trucs. On écoutait bocoup de musique, sur un super gros ampli relié à une toute petite chaine hifi hihihi du coup y avait énormément de bass et pas bocoup du reste mais c pas grave on écoutait que le boumboum et les bruits d'acide en sautant tous nus dans le salon, pendant que le chat miaulais dans un placard. Pauvre Tychat. Pauvre Tychat. Tu es morte écrasée il y a quelques mois, prix de la semi liberté dans laquelle tu vivais désormais. Que ton âme, ainsi que celles de tes petits chatons qui n'ont pas eu de chance, soient en paix là-haut dans le ciel. Elles le sont dans mon coeur, où je réchauffe leur souvenir à la chaleur de mon amour.

:pray:

Du coup avec Punding chan on s'amusait bien et puis kom mon circuit dopaminergique commençait un peu a bugger a koz des trucs que jprenais, j'rentrais de plus en plus dans ses espèces de crises et ça devenait vraiment super intense. Un jour on a démonté l'ampli intégralement pour ranger les pièces de la plus petite à la plus grande, séparées en étoile en fonction de la matière du composant (plastique, métal, etc.). Mon colocataire nous a retrouvé endormi au milieu de l'étoile, on s'était endormi juste après avoir fini. Il nous a disputé très fort et on a dû lui racheter son matériel hihihihi.

Résultat de recherche d'images pour "pudding chan"

C t une epok assez folle car des le lendemain au réveil avec le café je reprenais des produits pour me réveiller et on partait dans la rue chercher de l'argent. Ce jour là on a eu une sorte d'intuition : si les tickets à gratter son donnés en lot aux bureaux de tabac, si au lieu de prendre plusieurs tickets du même lot dans un barpmu on en prenait 1 dans plusieurs barPMUS on augmentait l'aléatoire et de fait on reshuffle les chances prévues par la française des jeux et on augmente donc la probabilité d'avoir un ticket gagnant. On a mis la journée et une partie du lendemain pour faire tous les barpmu de la ville, à chaque fois pour acheter un seul ticket. Je sais plus si on a gagné plus de sous ou pas ? Mais c'était super satisfaisaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaant

Image associée

Assez bizarement à cette époque on se touchait plus trop, on était trop, on était toujour focus dans une activité. Mais on s'aimait énormément, on était devenus comme une seule personne et on répondait souvent en même temps aux questions posé à l'autre aha. Et puis, une nuit qu'on sautait pour la 21391023123 fois sur la terre depuis moonbase, Tychat a eu une crise de fureur de chat, et débranché le câble du pc, coupant net le courant (la battrie était morte et pour je sais pas quelle raison le pc s'allumait en appuyant sur le bouton wifi ou muet, même pas power O_o). On s'est figé et... on a entendu... les ptits coups d'kékette de mon coloc O_ooooooooo.

Image associée

On est resté kom ça, Punding-Chan et moi, dans l'obscurité, à écouter les ptits coups, les ptits fric fric et flocs flocs, par séries toujours différentes, chaque changement de position produisant un nouveau frottement, et puis les petits cris de plaisirs qui variaient aussi selon que c'était bien mis ou moins bien. On était hypnoutisé, on respirait même plus. Et puis à la fin on s'est regardé:

Résultat de recherche d'images pour "pudding chan"

"Race de mor-chouaaa~~~~haaa~~~nnnnnn

Puunn- Punding-chan"

C'était pas deskriptip, c'était pas intellectuel, yavait aps de pensée construite. g saigné du sang et g recomencé à sentir, et puis apres g senti tout son corps et elle a senti tou le mien. on c lecher partou et je me souviens plus trop. c'était confu, puis ptitapti, au fur et a mesure kon se croisait du regar, on émergeait un peu plus, on écoutait un peu plus, et on découvrait nos propres flics flocs. on controlait un peu plus et en mm tps ke le plaisir se contenait, les corps se disciplinaient, les rythmes se ssynchronisait et les flics frics étaient de plus en plus mélodiques, ni plus forts ni plus logiques mais un mélange... kom de la musik classik tsais, on produisait des harmoniques et des rythmes compliqué avec nos souffles et nos jus. on a comencé à dérailer la dessus je crois. quand on en a eu marre de nos propres bruits, on a commencé à sortir dehors pour traquer les bruits de zgegs chez les gens. on cherchait les fenetres allumées, les apparts de jeunes couples, on se glissait sous les fenetres et on écoutait attentivement. On dormait chez des amis en couples. On allait chez ses parents 1 we sur 2 paskon savait ke c t leur fréquence hygiénique. ça a duré quelques mois et puis on est passé à autre chose.

Image associée

Mais sa maladie s'était pas évanouie. Punding chan. on guérit pas de parkinson la maladie tue plus ou moins vite, les médicaments la masque plus ou moins bien, mais la mort ne prend que des détours. au bout d'un moment, nos routines (moissonner sur farmville, faire des sacs de voyages optimums en place et en objets, dépenser nos pancakes sur le blackjacks discord, aligner les articles dans les rayons de brico dépot, nettoyer la vaisselle systématiquement chez les autres, etc.) devinrent trop lourdes pour elle. Je m'en acquittais sous ses yeux. tout était fait. Jusqu'à la fin tout a été fait et rangé. Comme on était plus ou moins tjr une seule personne, ça la satisfaisait aussi bien ke si elle avait fait elle mm. Et puis l'hopital nous donnait pleins de nouvelles activités, on rangeait les pillules selon les couleurs, puis le poids, puis les pourcentages, et on réfléchissait sur le critère le plus pertinent. On faisait des graphiques, on s'embrassait sur la bouche à chaque fois qu'on était d'accord. un jour, sur son lit dopital, elle m'a demandé:

"j'aimerais que toutes les personnes que j'ai connu dans ma vie reçoivent quelque chose de moi, sans exception. des camarades de classe, des amis de colo, ma nounou kurde, les animaux que j'ai aimé, tout le monde. c'est ma derniere activité, est-ce que tu peux m'aider ?"

thumb image

ça a pris plus de temps. plus de temps pr copier coller des morceaux de son âme de son existence à celles de ceux et celles qu'elle a connu, et eux, qui l'ont connue, de les recevoir, que pour son systeme nerveux de devenir une noix toute noire et rabougrie. elle est morte et j'ai jeté les débris  invisibles de notre bonheur sur son cercueil, avec une poignée de terre. on n'était pas nombreux, mais ceux présents avaient de beaux morceaux de son âme dans leurs poches intérieures.

et puis j'ai continué l'activité tout seul, quelques années. la semaine dernière j'ai fini. tout ce qu'on faisait était inutile, toutes nos activités, toujours. Nous n'avions que la satisfaction de la fin. je me sens satisfait, elle aussi, dans mon coeur, est satisfaite.

Encore une fois, c'était parfaitement inutile.

Dans THE INTERNET. Là t'as le permalien.

4 coms pour Punding-chaaaan~ <3

Laisser un commentaire

C'est bon, les autres verront pas ton mail. Et les * c'est que c'est obligenculé.

Va vite sur monpremiersiteinternet.com pour plus de lol.

(J'déconne ça sert à rien)