actualité culture finance homme loisirs copains d’avant

les recettes pour faire un bon texte sur mpsi, y en a aucune car quand tu fais pas une vidéo ou une selection des meilleurs prolapsus du web, beh t'es une merde. y a meme deeplake il fait des trucs où a la fin y a des dinausaures et son idée est tombé si bas que comme ton caca aux chiottes tu sais pas où c'est parti.

pour du bon texte faut parler du lecteur, et comme la communauté mpsi c'est comme le cinéma ricain, tu veux juste savoir avec qui ils baisent, dans quels positions, et est ce qu'ils ont des trucs déviants que tu fais avec ton mec mais que quand c'est une meuf qui joue dans hunger games beh du coup c'est beaucoup plus marrant, alors on va balancer sur les histoires de cul des auteurs d'mpsi !

t'es vraiment
une merde, t'a voulu que je te raconte des trucs comme quand intel a fait une missionaire desastreux a une fille qu'etait peut etre un peu trop saoule ? merde, beh non, laisse moi juste installer une histoire.

c'est thibault ( merde thibault tu sais meme pas comment l'orthographier )  il grandit dans un lycée un peu chiant, il se passe des trucs mais il est jamais concerné.  il se contente juste des bruits de couloirs, des trucs entendu en cours.

des fois y a le samu qui passe recuperer un mec  qu'a trop bu, des fois y a les flics qui viennent faire une descente pour trouver deux trois barretes de 20 mais jamais thibault a connu une des personnes impliquées.

thibault a un prenom de merde, et un entourage de merde, aucun d'entre eux sait ce qui se passe dans l'underground du lycée. c'est triste car sans compter les absences de prof, il y passe 9heures par jour.

il est juste la hyene du lycée, il vit sur les restes des autres cador , ceux qu'il admire. ils portent des joggings avec un pull et une paire de springcourt. thibault aimerait les memes et dieu sait que ca me fait chier d'ecrire le prenom thibault a force du coup on va l'appeler titi, car titi c'est pas chiant et ca me plait. de toute facon vous avez lu vivelavie vous pouvez bien vous cogner ce texte.

tu t'attend a une intrigue, a un truc qui meme a une chute, un denouement ou un truc du genre, mais j'en ai vraiment pas l'envie.

pendant sa deuxieme année de terminal, titi se sent pousser des ailes car avec une année de plus et un bac echoué au rattrapage, il se dit qu'il a au moins un peu plus de cred que les autres. alors titi se dit : je vais rentrer dans l'underground du lycée pour bosser mon network.

titi demanda a ses potes de venir trainer près du coin des fumeurs au lieu de trainer près du portail, les oreilles trainent et deja titi entend parler de deal de cigarette, quel chance, si a force d'entendre les ragots avant qu'ils sortent, il pourrait devenir la premiere hyene a bouffer le cadavre d'une metaphore sur les propos etc.

mais notre perso principal ne se doute pas qu'en fait il est deja la vicitime de ses propres ecoutes.

effectivement, après avoir trainé avec ses amis pendant plusieurs récrés près du coin des fumeurs, il ne s'attendait pas a voir le tiranausaurus rex des dealers, une personne dont il n'a jamais entendu parler.

"phase de dialogue que j'ai la flemme de créer"

c'est quand titi regardait ses amis d'un air "vous approuvez ma vanne non" que ce petit con de 17 ans se pris une mandale dans la gueule qui le fit tomber a terre.

depuis ce jour, titi resta près du portail en regardant chaque arrivé de bus pour voir si le gros dealer arrivait, près a rentrer dans l'enceinte du lycée.

Dans THE INTERNET. Là t'as le permalien.

13 coms pour actualité culture finance homme loisirs copains d’avant

Laisser un commentaire

C'est bon, les autres verront pas ton mail. Et les * c'est que c'est obligenculé.

Va vite sur monpremiersiteinternet.com pour plus de lol.

(J'déconne ça sert à rien)