Monké il ai gay‏

Le caca:

Les matières fécales sont considérées comme matières impures dans de nombreuses cultures et religions. Ainsi :
•    les Incas plaçaient souvent un coprolithe dans la bouche de nombreux condamnés qu'ils voulaient ainsi doublement déconsidérer.
•    les mots les désignant dans le langage vulgaire : chiasse, merde, étrons... comportent une connotation insultante ou péjorative, très forte dans le langage courant et ceci dans toutes les langues... De même les expressions « C'est de la merde » ou « conchier »...
Si les enfants peuvent encore se permettre « d'aller faire caca », les adultes, qui ne vont plus guère à la garde-robe, aux latrines ou aux commodités, se doivent d'aller aux toilettes, aux cabinets, aux WC régulièrement.
Certains anglophones préfèrent demander à se laver les mains (« Where can I wash my hands? »). Les Américains parlent de bathroom (la salle de bain, où les toilettes se situent en général) même s'il s'agit de toilettes publiques, ce qui entraîne des erreurs de traduction assez fréquentes. On rencontre également, dans la littérature ou le cinéma, des personnages qui demandent à « aller au premier étage » (dans Le Train de 16 h 50, roman d'Agatha Christie), ou qui doivent se dissimuler derrière un amas rocheux pour se « recoiffer » (telle Mrs. Carla Goetaborg dans l'adaptation cinématographique de Voyage au centre de la Terre, en 1959), sans parler de ces innombrables personnes qui ont besoin de s'isoler pour « se repoudrer »...
Dans le même genre, beaucoup de sourds français utilisent le signe « téléphoner » pour dire qu'ils vont aux toilettes, ce qui évite l'utilisation de signes reliés à cette activité.
Articles détaillés : Matière fécale humaine et Méconium.
Les selles, leur élimination et leur surveillance constituent l'un des pivots de l’hygiène alimentaire mais aussi de l’hygiène générale. En tant que déchet de l'organisme, elles peuvent être vecteurs de maladies (essentiellement le choléra).
Les selles (de 150 à 200 g par jour) sont le résidu de la digestion des aliments après leur passage dans le système digestif (transit digestif).
Leur composition est fonction de la pratique alimentaire1. Les selles dites normales contiennent 75 à 85 % d'eau et 18 à 22 % de matières sèches.
Ces matières sèches sont elles-mêmes constituées essentiellement de :
•    85 à 90 % de composés organiques (fibres de cellulose, constituant essentiel des végétaux et des fibres musculaires non digestibles),
•    5 à 7 % d'azote
•    3 à 5 % de phosphore (P2O5)
•    1 à 2,5 % de potassium (K2O). À noter que toute diarrhée s'accompagne d'une fuite de potassium.
•    et les habituels germes saprophytes (non dangereux pour la santé) constituant la flore intestinale.
L'intestin sécrète bien de l'albumine, mais celle-ci est digérée et ne se retrouve pas dans les selles. On y trouve par contre quelques enzymes encore actives, comme la chymotrypsine et les nombreuses bactéries
Leur coloration brune est due aux pigments biliaires : stercobiline et urobiline.
Chez une personne dite saine, on n'y trouve que peu de lipides, mais beaucoup de fibres et de graisses non digérables.
Le rapport C/N, qui indique la vitesse à laquelle se dégrade un composé organique, oscille entre 5 et 10.
Chez l'homme ou l'animal, une selle est qualifiée d’anormale quand sa forme, sa couleur ou sa consistance est inhabituelle :
•    quantité anormale (ex : son poids dépasse 200 g par jour chez l'Homme)
•    elle apparaît « liquide » : diarrhée lorsque l'individu est malade (par exemple lors d'une gastro-entérite).
•    elle apparaît « trop graisseuse » (Stéatorrhée, ou créatorrhée)
•    sa fréquence est trop élevée (plus de trois fois par 24 heures)
•    elle contient du sang rouge (doit toujours alarmer, même s'il ne s'agit que de traces) ou du sang « digéré » (selles liquides, noirâtres, nauséabondes). Dans ce dernier cas, une prise en charge médicale urgente est nécessaire.
•    elle contient des « résidus » ; ce n'est pas grave s'il ne s'agit que de quelques aliments non digérés.
•    elle contient des parasites (visibles ou suspectés dans le cas d'un prurit de la zone anale. le parasite est généralement de type tenia. Cette situation nécessite un avis médical pour une éventuelle diagnose2.
•    elle s'accompagne de douleurs au ventre ou de l'anus.
•    Il est important de ne pas se retenir d'aller aux toilettes car c'est une cause de constipation.
Dans certaines maladies, la présence ou l’absence de selles ainsi que leur consistance renseignent sur le type de pathologie en cause :
•    dans les syndromes de malabsorption (syndrome d'intolérance au gluten par ex.) elle deviennent hyper abondantes et graisseuses.
•    dans le cancer du pancréas les selles deviennent blanchâtres par l'absence de sels biliaires qui sont déviés vers les urines qui, elles, prennent l'aspect de la « bière brune ».
•    dans le syndrome de Crohn et la rectocolite hémorragique, elles sont glaireuses et sanglantes.
•    en cas d'occlusion intestinale : choc + absence totale et prolongée de matières et de gaz
•    en cas de fécalome (accumulation de matières fécales dans l'intestin formant obstacle à la progression des selles, trouble du transit fréquent chez les personnes âgées), souvent secondaire à une déshydratation.
Le toucher rectal est donc particulièrement utile pour la mise en évidence d’un fécalome, mais également à partir de 50 ans, au cours des visites médicales de routine à la recherche d’éventuelles lésions de la prostate ou du rectum.

Je ne savais pas trop quoi mettre alors j'ai copier coller la définition de "caca" dans wikipédia.



Lien caché :

"
"
"
"
"
"
"
"
"
"
"
"
"
V




Je vous lèche le trou de balle goulument et je met au cas ou d'autre lien qui servent à rien

Via The Coon

Dans THE INTERNET. Là t'as le permalien. Et là tu peux voir les tags.

Un com pour Monké il ai gay‏

Laisser un commentaire

C'est bon, les autres verront pas ton mail. Et les * c'est que c'est obligenculé.

Va vite sur monpremiersiteinternet.com pour plus de lol.

(J'déconne ça sert à rien)