CONCOURS DE L’ÉTÉ 2018

Alors d'abord bonjour. Ensuite, bienvenue dans le concours MPSI SUMMER 2018. Ce concours est dans tous les agendas des gens de bon goût et fête sa sixième édition cette année. Renouvelé sans cesse et pour l'instant jamais égalé, c'est l'occasion de défendre l'étandard et les couleurs du site pour les oldfags d'MPSI et peut-être aux nouveaux de tenter de se faire une place dans l'univers ultra concurrentiel et sectaire du site.

Il est temps maintenant de dévoiler le sujet de cette année avec une petite image qui m'a bien pris au moins 30 secondes à faire.

Après le concours de Rap et le concours de dessin, j'ai voulu un peu élever le niveau et proposer un contenu plus intellectuel. J'ai donc l'honneur de vous présenter le sujet.

Cette année, le concours sera placé sous le thème de la Philosophie.

Descartes, Anaximandre, Jean-Claude Van Damme, Héraclite... Autant de noms et de figures qui ont marqué à jamais l'histoire de cette noble discipline. On a tous eu un(e) prof de philo pendant 1 an qui nous a fait rêver à se branler sur des questions vitales. Le concours sera donc un sujet de dissertation auquel il faudra répondre.

Le choix du sujet était assez périlleux. En effet, tous les thèmes ne semblent pas aussi percutants à traiter par le biais de ce concours. Après avoir fouillé dans les annales des sujets de Philophie, je suis tombé sur un sujet qui laissait suffisamment de marge de manoeuvre mais qui demande de solides connaissances afin de bien traiter le thème. Il s'agit du sujet des Terminale ES en 2000.

Voici donc sans plus attendre le sujet de Philosophie du concours de l'été 2018 :

 

L'ART MODIFIE-T-IL NOTRE RAPPORT À LA RÉALITÉ ?

 

Quelques consignes :

  • Nombre de caractères libre, mais le jury préférera évidemment quelque chose d'efficace, clair et concis plutôt qu'une diarrhée verbale vide de sens. Soyez pertinents.
  • Introduction avec annonce du plan et de la problématique, plan avec au moins 2 parties et conclusion obligatoires, si vous n'avez toujours pas compris que la philosophie est avant tout une question de méthode c'est que vous êtes vraiment des grosses merdes.
  • Le jury sera attentif au sérieux apporté à la dissertation, aux références / exemples, mais il sera surtout séduit par l'authenticité de la démarche philosophique. Plus vous réfléchirez en développant votre propre pensée, plus vous aurez des chances d'arriver à la moyenne. Avancez des propos convaincants pour défendre votre point de vue.
  • Anonymat obligatoire et épreuves de dissertation dans les commentaires.

Le Jury cette année sera donc composé de votre serviteur, (titulaire d'un DEUG en Philosophie, rappelons-le, lol...) d'un membre mystère du jury (on se demande vraiment qui c'est, mfrmfrmfrmr) ET EN EXCLUSIVITÉ d'un vrai prof de philo dans un lycée, qui apportera donc un cadre dans la notation, gage de sérieux de ce concours.

La récompense comme chaque année est bien réelle, envoyée par la poste. Afin d'entretenir le mythe sur cette récompense, nous ne communiquerons pas sur les heureux gagnants, juste sur la valeur marchande qui oscille autour de 15 euros. C'est pas rien, mais cela reste ridicule par rapport à la hype autour de ce concours. La célébrité underground vous tend les bras, saisissez votre chance !

DATE LIMITE LE 15 SEPTEMBRE

Bisous

Dans THE INTERNET. Là t'as le permalien.

32 coms pour CONCOURS DE L’ÉTÉ 2018

  1. lco dit :

    jui bouffe le cul ensuite jfais déborder avec mon sperme

  2. drogue dit :

    J’aimerais qu’on nous laisse fumer du CBD tranquillement.

  3. Socrate dit :

    De tous temps l’homme a fait de l’art. Des hommes préhistoriques avec les peintures bizarres dans les grottes aux artistes contemporains qui font des trucs chelous. Mais les hommes préhistoriques ne peignait que ce qu’ils voyaient tandis qu’aujourdhui nous faisons de l’art pour créer un autre univers.
    Quel est donc notre rapportà l’art ? Comment définir d’abord l’art ? Ce dernier aurait-il une influence sur notre perception de la réalité ? Synthétisons ainsi cette problématique :L’art modifie-t-il notre rapport à la réalité ?
    Nous tenterons d’abord de définir l’art avant d’expliquer pourquoi ce dernier change nos perceptions, comment et pourquoi.

    L’art est l’expression d’un moment que l’on souhaite conserver. C’est la raison pour laqquelle il existe des musées ou l’on conserve des oeuvres témoin de leur époque ou d’un mouvement. En ce sens, nous pourrions dire que l’art est une des dimenssions de l’histoire,témoin actif.

    Nous savons que l’histoire guide finalement nos pas. La répétition d’un schéma, tout ca, ca nous aide a connaitre l’avenir. L’art modifie donc nécessairement notre perception du présent, ce dernier étant lui-meme lié intimemennt à l’histoire. C’est sans compter comment les oeuvres pornographiques modifie la sexualité es jeunes, c’est bien là une preuve que sa a une influence.

    Voilà, en conclusion l’art c’est très bien et notre réalité est profondément marquée par celui-ci.

  4. oui dit :

    Je déteste la philo.
    La réponse est oui, pas la peine de chier des pavés pour le dire.
    Si tu penses que la réponse à cette question peut être négative c’est que t’es con.
    En conclusion, l’art modifie notre rapport à la réalité, si t’es pas d’accord mange des playmobils.

    • deeplake dit :

      Heu ouais ben c’est le concours de cette année. Si t’es pas content le jury reste souverain sur cette épreuve et tu tenteras ta chance au concours de géographie MPSI 2019

  5. deeplake dit :

    Sinon ce concours suppose que vous preniez le sujet au sérieux et que vous vous posiez devant votre ordinateur pendant au moins un petit quart d’heure et que vous vous concentriez pour répondra au mieux à la question.

    Aurez vous la capacité de concentration pour cette épreuve ? C’est la toute la question. Le jury déteste la facilité, sachez le. ++

  6. Twilight Detective dit :

    Image d'utilisateur

    Cette idée de concours est à chier.

  7. question dit :

    c’est une épreuve sportive ou un dessin j’ai pas compris ?

  8. Adjudant Pinard dit :

    Dans un monde dominé par des élites invisibles et assoiffées de sang de bébés, la philo est un énième moyen de manipulation des masses lycéennes afin de les détourner des véritables questions :
    Un gland décalotté a-t-il vraiment moins de sensations qu’un préservé par le prépuce ?
    Pourquoi a-t-on parlé de « jaunes » alors qu’aucun asiatique de l’Est n’a cette couleur de peau ?
    Pourquoi les gens sensibles aux ondes se plaignent des téléphones mobiles mais pas des postes radios ?
    A quand le match MMA Soral vs Raptor ?
    Les 15 boules du cadeau prennent-ils en compte les frais postaux ?
    Ca fait pas trop court l’espace commentaire pour une dissert ?

  9. zartek dit :

    L’AR modifi t’il notre rapport à la réalité ?

    Notons d’abord que de toute temps des étudiants ecrivent de tout temps au début de leure ecritures et ont des mauvaises notes.

    Nou devon d’abor definir les terme de la kestion.

    D’avord keske donc l’ar ?
    Nous n’allons pas ouvrir la rousse pour la savoir nou alle faire parler le cervo
    -cervo keske l’art ?
    – L’ar c’est kelque chose ki tente d’aller d’audelà du réél, c fr chanté aux pixels des chanson triste ou joyeuze

    dakor cervo mé keske le réél ?
    le réél c ton interpretation du monde via tes sens mé pa que t sens on t’aprend des choses pour que tu percoivent ton propre réél.

    mé kesk’on m’appren ?
    ON t’apprends les mots, on t’apprends les couleurs, on te montre de l’art, on te di li ca ; c’est la vérité ! ne regarde pas ca c’est du mensonge ! on te di de choses quivon construir ton rapor au mond !

    dakor cervo ! mais keske le rapport ?

    Le rapport c une relation avec quelqhe chose; le raport c’est un contact une possibilité d’interaction et de lecture avec et de ce kelqe chose.

    mé eudonc le cervo ??? eske l’ar peu influencer notre rapport à l’italie ?

    -G pa compri deso

    peu influencer notre rapport à la réalité ?*

    ah Euh lol, bah ui comme tu as vu étabt donné que l’art est une brique comme d’autr e qui va permettre de construir ton raport à la réalité. Celà peu te permetre de mieu comprendre kelke chose avec plus de sensibilité

  10. Bébé Intello dit :

    Image d'utilisateur

    Hahaha !!! Mais que lis-je !? Un concours de philosophie ?! Diantre !!!

  11. Anonyme dit :

    Lol tre drole je ris sa mere la pute

  12. italiano dit :

    Salut,

    J’ai besoin de discuter car ça ne va pas ,

    J’en ai marre de ma vie , j’ai 26 ans et rien ne change je n’ai aucune passion , pas d’objectif concret , je suis feniant , je me sent fatiguer sans énergie …

    Je dort la journée je n’ai envie de rien , je passe mon temps à baver sur les conte Instagram des influencer à regarder leur belle vie plein d’argent de voyage etc et moi je suis au rsa comme une merde j’ai l’impression que seul l’argent pourrais me rendre heureux pour kiffer ma vie

    Mes seul activité son sortir avec mes potes pour me bourrer la geule dans des bar où Appart et taper de la coke ….

    Je sais plus quoi faire j’aimerais avoir des passion , être épanouie , réussir ma vie proffessionel mais rien ne m’attire , rien ne me dit ,ça fait des anneee que j’en ne fou rien, je suis perdu …je me sent comme une merde je n’ai aucun talent je n’arrive jamais à rien , je manque grave de confiance en moi , je souffre de cet situation ….j’ai vu déjà des psy mais rien ne change je ne sais plus quoi faire…

    Le côté social me manque j’aimerai faire des rencontre etc macomplir avoir une vie remplie …

    J’ai besoin d’aide j’aimerais tant m’en sortir

  13. Philippe dit :

    L’esprit MPSI : Originaires et lassés de la ville de Bordeaux, nous nous sommes installés à MPSI il y a 4 ans afin de changer d’air. Nous pensions trouver un cadre de vie agréable, moins stressant et différent de la métropole bordelaise mais malheureusement nous n’avons pas mesuré les conséquences de notre décision. Il y a maintes choses à dire mais nous allons essayer de résumer nos propos de façon honnête et concrète : site pauvre, dans tous les domaines. Les gens ne sont absolument pas agréables ce qui s’explique par un manque édifiant de savoir-vivre, de culture et de raisonnement intellectuel. Les gens d’mpsi sont sales, rustres et dotés d’une mentalité assez particulière de type moyen-âgeuse. En réalité, Ils croient faire partie intégrante de la société mais ils se situent encore bien plus bas que les habitants d’autres villes de France : des paysans. Ces gens ne jurent que par le commérage et en tant  » qu’étrangers  » ne vous considèreront tout simplement pas, mais ceci n’est pas tant un problème vu la bassesse intellectuelle dont ils disposent. De plus population envieuse, si vous avez le malheur d’afficher des signes de réussite sociale et de réussite professionnelle (voiture, habits, culture), ils adoreront ruiner ce qu’ils ne peuvent et ne pourront jamais avoir. Tout marche au piston sur MPSI, les locaux se prennent pour de véritables petits seigneurs, intouchables et se donnant tous les droits. Les seuls amis que nous nous sommes faits ne sont pas originaires d’ici. Surprenant ? Le centre ville, fidèle à sa population : sale, insalubre, délabré, en état de ruine. Ce n’est pas étonnant que ce soit le quartier le plus pauvre de la ville. Quant-aux gens qui ont un salaire dit  » convenable  » , ils dilapident leur argent dans des choses inutiles et vivent dans des petites maisons en carton, dans les villages périphériques, sont des m’as tu vu à souhait et prétentieux qui complètent bien le moule de la population d’mpsi. En résumé, les gens d’MPSI sont des beaufs tout âge et toute classe sociale confondus.

  14. RUSTINE FEVER dit :

    Las de vendre des carottes aux biffins de porte de clignancourt? Fatigué des allers retours france belgique pour faire avorter votre prostituée de fille qui se montre incapable d’utiliser une capote correctement?
    Nos solutions SEO et nos stratégies « social marketing » vous garantissent une pénétration optimale dans le cul des couches prolétaires scotchées à leur portable de con et vous promet une ascension sociale fulgurante qui vous affranchira de la crasse de ce peuple d’esclaves vicos et apathiques à qui vous vendrez toutes vos merdes qu’on fera passer pour de l’or.

    Contactez nous au plus vite pour qu’on vous aide à enfiler ces connards de la france d’en bas et faire plaisir à daddy le mac. Premier devis gratuit sur présentation de la chatte d’une mineure docile.

  15. tanker dit :

    ça dépend, en vrai jpense que t’as jamais vécu ce que j’ai vécu pour pouvoir me parler comme ça.
    après t’as vu ,j’vais pas te mentir moi j’ai des formes et des rondeurs ça sert à réchauffer les coeurs.
    mais tsé bien la réalité c’est que la vie c’est un peu des hauts et des bas, vaut mieux garder la tête haute et les poings serrés face à l’adversité.
    et surtout n’oublie pas d’où tu viens.

  16. Campeur Pansexuel dit :

    (A lire avec la voix de Jean Rochefort)

    La Terre.
    Depuis des siècles, l’humanité s’y déchire. Dévorant ses ressources dans un élan de folie que rien ne semble pouvoir endiguer.
    Au cours de cette démentielle course, l’esprit humain, encore cis-genré il y a peu, a développer différents modes d’oublie de soi-même.
    Qui de l’alcool, qui des drogues douces, qui des promenades dans les bois mais qui surtout d’expression artistique.
    L’ART.
    Miroitement de l’âme, éveil des sens, exclamation d’un esprit contrôlé et apte. Ce domaine aux multiples facettes n’aura de cesse de faire jaser les snobs et pouffer les rustres.
    Car s’il y a bien quelque chose, hormis la bombe atomique et le sexe sans but procréatif, qui est propre à l’espèce humaine, c’est la représentation du monde par des médias susceptibles d’évoquer, de transporter, d’apprendre (et pourquoi pas ?) l’arc-en-ciel des sentiments parmi ses semblables.
    L’art est-il uniquement défini par sa communication ?
    Un individu solitaire, occupant son temps à créer des petites bandes-dessinées cochonnes, n’ayant pour autre public que son esprit onanique est-il en train de faire de l’art ? Les gros nibards de cette beauté ébène aperçue à l’arrêt de tramway et suscitant les pulsions les plus inassouvies de conquête et de domination peuvent-ils être considérés comme les deux muses laiteuses d’une véritable prouesse artistique ?
    L’une des plus grosses arnaques du siècle précédent serait d’intégrer la totalité de l’univers dans l’ART. Risquant de lui retirer l’essence primitive de la création ne prenant sens qu’après sa communication.
    Rien ne sera rendu et encore une fois, parler de ça ne débarrassera pas l’Europe des ARABES.

  17. 2 concepts 1 merde finie dit :

    L’humanité est liée à sa nature.
    Sa nature est liée à son environnement.
    Son environnement est lié à l’absolu de l’univers.
    L’univers est en constant mouvement.
    L’absolu n’est pas fixe.
    Ce qui n’est pas fixe n’a jamais de repère.
    Ce qui n’a pas de repère n’a pas de règle.
    Ce qui n’a pas de règle n’a pas de début ni de fin.
    Ce qui n’a ni début ni fin est infini.
    L’infini est indescriptible.
    L’indescriptible s’impose à l’homme.
    L’homme est en constante recherche.
    L’art s’impose à l’homme comme une retranscription de ce qui le dépasse.
    L’homme modifie l’art en fonction de ses envies.

  18. Grand Untelectuel dit :

    L’art est alité, la réalité à son chevet

  19. 8/20 dit :

    Excellente question, dont évidemment nul ne détient la réponse. Mais tentons néanmoins l’exercice, pour le salut de notre dimanche après-midi et parce que le terme du temps imparti à notre rédaction étant dépassé, nous ne craignons plus de compromettre notre pensée dans les élans belliqueux que les joutes concurrentielles inspirent. Nous ferons simple : nous dirons oui, puis non, puis peut-être.

    2 s j’ai oublié la question je scroll up

    Rooooh srx… L’ART MODIFIE-T-IL NOTRE RAPPORT À LA RÉALITÉ ? Ptain ok.

    Commençons par prendre la problématique à rebrousse-poil et partons la critique classique de la mimesis. Si je m’en souviens bien (5 ans d’oubli), ce que Platon nous dit de l’Art et de la Réalité est l’inutilité de leur adéquation. Un artiste reproduisant la réalité, plutôt que la vérité des idées du monde, perdrait son temps ainsi que celui des badauds ébahis par ses bibelots. L’Art donc, pour l’aimable ancêtre, doit chercher à transmettre quelque chose allant au-delà de la naïve surface de la réalité. Un point de vue qui modifie en premier lieu la méthode de l’artiste, en second sa production, en troisième le rapport triptyque entre l’oeuvre, l’artiste, le spectateur. Rapport triptyque qui, comme le prisme filtrant la lumière, décompose la réalité qui le traverse.

    Un petit pas chassé conceptuel et voici que l’on bute sur un paradoxe, basique je vous l’accorde, à formuler comme s’ensuit : l’Art étant part de la Réalité, comment modifierait-il notre rapport à celle-ci ? L’Art de l’Homme n’est pas interaction entre celui-ci et le réel, mais réalisation de l’Homme. Sa technique, sa maîtrise, son idéal, toute activité de l’artiste relèverait d’une volonté transcendantale, dans la continuité spinoziste entre l’Esprit de Dieu et l’essence de toute chose. La matière de l’oeuvre, la substance de son concept, tout relèverait de ce principe de réalité unifiée, unique ; qu’elle soit divine comme chez Spinoza ou oeuvre des lois naturelles, comme la pense la science physique moderne.

    L’Homme qui oeuvre, qui use de son art et réalise, serait pris dans un jeu naturel. À la fois soumis aux règles implacables de la réalité, du déterminisme physique et de la volonté Divine, la richesse de sa créativité serait fonction de son excellence à jouer. Mais d’où sort-elle cette excellence ? Du cul d’un chat ? Ou de cette capacité que nous avons à voir au-delà de l’immédiat ? Lorsque nous perforons la réalité naïve des surfaces, où nous trouvons-nous ? Dans une couche plus profonde de cette réalité ? Ou dans la liberté de l’Homme qui s’émancipe du réel ?

Laisser un commentaire

C'est bon, les autres verront pas ton mail. Et les * c'est que c'est obligenculé.

Va vite sur monpremiersiteinternet.com pour plus de lol.

(J'déconne ça sert à rien)