Plastique (vivelavie)

Son cœur se contracte puis se repent,
Entre ses cotes la vie poétise,
Ma bouche lèche le vide; humidifie le néant,
Dehors un navire de mouche glisse,

Je lui murmure que les flux et reflux s'étiolent en fût,
Que la part des anges est celle des mortels,
Qu'on ne peut en respirer qu'une lointaine vue,
Qu'elle ne doit pas écouter mes lèvres sans elle,

Elle n'est plus là mais entre mes mains,
On ne parle plus on grogne,
L'essentiel c'est d'arriver à mourir et à rire,
Je la regarde sans vergogne,
On ne sent plus nos mains,

                                                                              Matin

Son corps blanc se réveille prés des ruines de mon âme,

Mon bateau ivre à la gueule de bois,

Un voile de givre couvre l’île aux dames,

Et je me demande si le réveil n'est pas la mort,

Elle se lève puis se lave,

Je pense à ses lèvres,

hier en fièvre,

ce matin si froides,

Le jour est trop terne pour les étoiles,

Je n'en vois plus dans ses yeux,

Le monde est trop lisse je glisse,

et plonge à revers dans mon esquisse,

Aujourd’hui il faudra jouer encore dans le théâtre des spectateurs,

Où les acteurs se regardent regarder,

 

Dans THE INTERNET. Là t'as le permalien.

12 coms pour Plastique (vivelavie)

  1. Cazimir dit :

    tu veux qu’on te dise ce qu’on en pense ?

    Pourquoi tu postes encore sur un site qui fait 1 visiteur tous les 3 jours ?

    C’est pour ne pas être lu ?

    C’est pour quoi ?

  2. pouet pouet prout prout dit :

    Mon être se vomit lui même
    Solitude qui dans la nuit luit blême
    Monde sans couleurs
    Ombres de douleurs
    J’ai si honte que j’en pleure
    Des fleurs de malheur
    Pâle bonheur, où es tu ?
    Il est l’heure. Où vis tu ?
    Hibiscus de sang pur
    Que dis je ? Que fais je ?
    Je songe.
    A m’ôter la vie
    A moto, à vélo, à vélib

  3. prout prout pouet pouet dit :

    Pourrir du cul
    Mourir de pus
    S’ouvrir le buste
    Sourire aux putes
    Souvenirs de bus
    Soupirs, effluves
    Saoul, peine et pleurs
    J’effleure
    Le fleuve
    De rudes épreuves
    Me brulent les bourses
    C’est bien une course
    J’en suis perdant
    Mauvais printemps
    Prince des temps
    Détend l’étau
    M’étouffe

  4. pouet prout pouet prout dit :

    Celui qui se croit poète
    Est plus bête
    Que la plus sotte
    Des idiotes
    Car
    Si poésie il y a
    Ce n’est qu’à la mauvaise vie
    Qu’il la doit
    Modestie il n’a pas
    Travesti les mots
    Inverti les faux
    Inertie du beau
    Rien ne bouge
    Il voit rouge
    Lorsqu’il
    Comprend
    qu’il se méprend

  5. prout pouet prout pouet dit :

    Parler pour ne rien dire
    Par les temps qui courent
    C’est d’un courant
    D’air
    Il ne manque pas
    Un seul mot
    Qu’il articule
    N’a de sens
    Dans sa bouche
    Pleine de foutre
    De moudre
    Le vent
    Il ne cesse
    Et pourtant
    Il le sait
    Qu’il ne sait
    Pas

  6. prouet poutre prouet poutre dit :

    Ta gueule
    Fils de pute
    Je te cule
    Enflurasse de ta race
    Je te masse
    Je te spasme
    Nique ta merde
    Espèce de ferme ta gueule
    J’en ai marre
    Des connards
    Qui se prennent pour des cravates
    J’cravache
    Toute l’année
    Pour voir mon bébé
    Grandir parmi les pédé
    Fait chier
    Tu pues du nez
    Va te faire annulez
    Je t’attrape par la queue
    Te montre à ces messieurs
    Et t’encule dans les yeux
    Sache que
    Jte bèz
    A lèz
    Fils d’obèz

  7. question dit :

    comment on ddos hack kkun ?

    • deeplake dit :

      salut c’est deeplake le roi du hack underground lol, pour DDoS il faut que tu télécharges Ion machin truc et que tu rentres l’adresse IP du mec. Je ferai un tuto un jour pour bien vou montrer que je suis le plus fort et que je bèz les anonymous lolololol

  8. infoque dit :

    O PUTAIN TA ENFIN NIKER UNE GO

Laisser un commentaire

C'est bon, les autres verront pas ton mail. Et les * c'est que c'est obligenculé.

Va vite sur monpremiersiteinternet.com pour plus de lol.

(J'déconne ça sert à rien)