Résultat Concours MPSI SUMMER 2017

Bonjour et bienvenue dans l'article qui va tenter de départager les candidats pour le grand concours de l'été 2017, El Gran concurso del primavera en espanol, si señor, lol

D'abord merci d'avoir été nombreux à avoir répondu présent, même si il est probable que genre 5 personnes aient participés en tout, ça donne quand même l'impression qu'on est toujours vivants, lol.

WESH ALORS CE SOIR C'EST MPSI, LE CONCOURS MPSI, ALORS QU'EST-CE QU'ON ATTEND ??

Ta gueule Bivas, retourne faire du Pôle dance à Miami...

Sans plus attendre, le membre du Jury Mystère est RAPHAEL ZACHARIE DE IZARRA qui a bien accepté de se pencher sur vos oeuvres. Pour rappel, RZI c'est ça :

Voilà, c'est bien gentil de sa part, même si son internet credibility est maintenant au plus bas... Peut-être que ce concours va lui donner un coup de boost dans sa carrière de Youtuber, jajaja.

 

EDIT : en fait, RZI n'a pas encore répondu et j'ai pas envie de le relancer, question de fierté... Donc on va faire sans lui et ressortir MOOS pour l'occasion 🙂 De toutes façons, on va pas vous faire l'affront d'être jugés par des QI de 65 quand même...

 Je suis assez mort de rire tout seul de ressortir MOOS du placard pour être encore juge d'un concours, sachant que la dernière fois il avait vraiment servi à rien, là cette année je me dis que ça va être encore plus drôle, je sais pas pourquoi... Salut Moos, ça va ?

"Salut les gars, vous m'avez manq..."

C'est bon Moos, ftg un peu...

Sans plus attendre, les analyses de vos jolis dessins par ordre chronologique.

  • DPLK : OVNI : alors oui, toi c'est clair que tu es le même auteur que le dessin de Folifrou et le dessin de dreamer. Ca se voit dans le trait de crayon pour les poils et dans la façon de dessiner les yeux, même si t'as quand même essayé de nous avoir pour le dessin avec le caca dans le traitement des yeux. Je ne sias pas ce qu'en pensent les autres membres du jury, mais on va faire comme si on avait rien vu, gros amateur, en plus ça se la joue genre "c'est moi qui ait inventé le concept d'avoir plusieurs personnalités sur mpsi" alors que ça se fait griller comme un bleu, mais on dira pas qui c'est hein ? NOOOOoOoooOoooOOon, surtout pas... On dira pas que c'est le gras qui a potentiellement tué mpsi (même si les historiens du site pensent globalement que c'est moi :/ ) Bon passons à l'analyse : c'est sans prétention, executé rapidement, le bonhomme sourit... J'en déduis que t'as eu une enfance heureuse, et t'as bien de la chance espèce de gros connard, lol.
  • LCOJ'ai encore du mal à déterminer si son rêve est de voler sur une bite géante ou sur SA bite géante mais l'important reste quand même qu'il vole. Aussi se rapproche-t-il du soleil tout en sachant que celui-ci reste inaccessible, d'où ce visage désespéré et toute la mélancolie qui s'en dégage. J'imagine ce que ça fait en tant qu'enfant, face aux épreuves annéantissantes de la vie, c'est pourquoi cette oeuvre est ma préférée.
    Bravo ovni.
  • Moos : Tu as une grosse bite

  • DPLK : ^^ : pareil, j'en déduis que t'as eu une enfance heureuse... J'aime beaucoup ce soleil en haut à droite présent dans beaucoup de dessins qui trahit immédiatement notre passage en section maternelle où on nous apprenait à dessiner juste des quarts de soleil afin qu'ils s'intègrent dans l'angle. Sauf que tu t'es affranchi de cette contrainte, juste partiellement. Et ça c'est beau.
  • LCOC'est aussi ça être un enfant, être fragile comme un fil, fin comme le lin mais heureux et pur. C'est avec brutalité que "^^" nous dépeint donc cette dichotomie de l'enfance blanche entourée d'un noir qui absorbe tout. Sauf le soleil. Et c'est là que l'obervateur lambda croira voir un suicide alors qu'il ne s'agit que d'un artiste qui joue avec une corde pour ressembler au soleil. En plus quand on se suicide on se fait caca dessus normalement.
    La force et la colère de cette oeuvre font d'elle ma préférée.
    Bravo "^^".

  • DPLK : Folifrou : ok bon, malgré tout c'est le seul dessin qui nous a un peu fait voyager. Même si ton obsession pour les bites inquiète autant qu'elle fascine, c'est une assez bonne éxécution. Le grand prix de Rome t'attend.
  • LCO : Encore une fois, le travail effectué par notre public reste à la hauteur de son amour pour l'art. Abasourdi à première vue par la difficulté qui se pose devant lui, cet être avance en musique sur une pente glissante. La phase anal n'a jamais été aussi belle que sur cette représentation d'un enfant qui avance sur une rivière de merde glissante. Et là pourtant vous avez tout faux en pensant celà. Le poil en bas à droite nous prouve bien que l'enfant avance à reculons et tente donc de remonter la rivière. Aussi le chapeau, de par son expression abasourdie, nous questionne sur le vrai visage de cette enfance.
    Porte-t-on le chapeau ou est-ce lui qui nous supporte? Mon oeuvre préférée sans aucun doute.
    Bravo Folifrou.
  • Moos : hmm, bite mon amie

  • DPLK : Dreamer : de loin le dessin que j'aime le moins. On sent trop le mec qui déjà a de moins en moins d'inspiration et qui en plus dessine du caca pour être marrant quoi... Mais allo : le caca ça fait des années que ça ne fait plus rire (alors que les nazis pédophiles ont une côte qui ne se déprécie pas avec le temps...)
  • LCOAi-je besoin de vous faire un dessin ? (lol), une enfance précoce, le mythe d'adam et eve, la perpendicularité de l'étron et du sexe masculin par rapport à la ligne d'horizon parfaite, la pomme qui tombe de l'arbre qui lui même nous sollicite de sa branche impudente à nous mettre en parallèle avec cette découpe terre/ciel extraordinaire. On entend presque le chien faire woufwouf tant cette oeuvre est en avance sur son temps et son artiste porte alors superbebement son nom. D'un coup tout fait sens, Dreamer rêvait d'être ce qu'il était déjà et aussi a-t-il fait face très tôt à l'infini et au non sens de la vie.
    Je m'y suis noyé, j'ai eu des sueurs froides mais j'en reviens, meilleure oeuvre de loin.
    Bravo Dreamer.
  • Moos : mon amie le femme prête-moi ton corps

  • DPLK : VLV : ok on sent le brun ténébreux en puissance, le gars triste qui fait pleurer les soleils, omg... D'ailleurs ton soleil est en haut à gauche, intéressant... Non j'déconne, c'est pas intéressant. Ce qui est cool par contre c'est ton côté Guernica tu vois, genre déjà tu te mets dans la peau d'un gamin de 8 ans et direct t'essayes d'imiter les grands artistes, et ça c'est quand même cool.
  • LCO : Tout n'est que morceau, tout n'est que vase cassé, tout n'est que poil, moisissure, chiure fulgurante et désarroi découpé au scalpel. L'existence ne coule sous nos pieds que comme le sang nous épargne une fois sorti du ventre de notre génitrice. Sur un bleu écarlate, un ciel impartial et omniscient, le désespoir est noir et impartial. Le soleil ne nous sauvera pas de cette chute fatale puisqu'ininterrompable. La fatalité nous sourit, se joue de nous appelle même ses copains poissons pour nous faire caca dessus. Et malgré tout le rêve de VLV reste fort et impassible, il brille, il explose à notre figure égarée, transpirante. L'allégorie semble pourtant évidente une fois que l'on sort de ce flot ténébreux, cet enfant passe entre les fils du rasoirs avec détermination, avec courage, cris et pleurs... Mais il court toujours plus vite et jamais ne s'arrête.
    Cours VLV, apprends nous à rêver, mon oeuvre, de loin, favorite.
    Bravo VLV.

  • DPLK : Pitro Neuf : alors ok, t'as compris la consigne, c'est déjà pas mal d'avoir fait un dessin par rapport à d'autres personnes, on peut dire uqe t'as assuré sur ce coup là. Néanmoins, si c'était un dessin qui devait laisser s'exprimer la part d'enfant qu'il y a toujours en toi, cet enfant a grandi avec des francs, et non avec des euros... Ca perd tout son charme. T'étais à deux doigts d'éventuellement frôler le podium, mais non désolé, le dessin d'un futur banquier ne fait pas rêver. Merci d'avoir pris le temps d'avoir quand même travaillé les couleurs et le rendu des ombres.
  • LCOPar où commencer... Vous avez sans aucun doute déjà vécu cette expérience qui consiste à se faire délibérément des traces sur la peau en y appuyant fortement un objet. Ces cratères nous laissent alors une certaine satisfaction et notre esprit divague alors quelques instants dans un plaisir fugitif et complaisant. Nos yeux s'effacent et nous avons l'impression de revenir à nos premiers plaisirs, nos premières douleurs, nos premières délivrances. Des petites douleurs pour ce que nous sommes devenus aujourd'hui, mais une impitoyable épreuve à l'époque. Quand je me mords jusqu'à ce que mon corps m'interdise d'aller plus loin parce que ma mamie a pas voulu m'acheter mon kit transformers et que je crie jusqu'à lui mettre la honte dans le magasin et qu'elle fini par abdiquer, ce moment où alors enfin en sortant du magasin je la regarde avec un regard plein de haine...
    C'est à ce moment que je pense "tu me feras plus chier quand je gagnerai mes propres thunes sale merde putride". C'est ça qu'il a fait Pitro, il a appuyé fortement sur sa peau avec un tampon représentant un billet de 500 putains de billets.
    Mon oeuvre favorite de loin.
    Bravo Pitro.

  • DPLK : Prout : heu... j'ai fait une recherche d'image, tu as trouvé l'image ici : https://www.quizz.biz/quizz-730263.html Quizz.biz ? QUIZZ.BIZ ? VA BIEN NIQUER TA MERE PROUT.
  • LCO : Au premier abord je vais pas vous le cacher, j'ai pris ça comme de la branlette intellectuelle pure et simple. une insulte à notre site et sa volition. Ca c'est la 3e grille de lecture, celle de l'humain basique, du pauvre interbadaud qui juge les meme et qui va travailler ensuite. Ce travail où il oubliera tout, jusqu'à la date d'anniversaire de sa famille, jusqu'à donner à manger à son chat, jusqu'à sourire dans la rue...  Toi qui oublie même pourquoi tu riais un jour, pourquoi tu criais sans raison si ce n'était dépenser une énergie durement acquise par des centaines de milliers d'années, par ce que nos ancêtres nous ont apportés. Par ce que dieu nous a donné. Oui j'ai renié mes origines au moment où j'ai posé l'oeil sur cette oeuvre. Oui j'ai pleuré dans l'incompréhension, j'ai compris que j'avais absolument aucune idée d'où j'allais, quel était le but et la direction à prendre.
    Alors qu'un prout sa vole tout droit. Cet enfant avait un rêve, un vrai. Ma peinture préférée.
    Bravo Prout.
  • Moos : au nom de la rooooooooose, 

  • DPLK : Sac : ok, franchement ça m'a fait sourire. On sent le gars qui s'est vraiment accompli dans ses rêves et franchement je trouve ça bien. Mais depuis que tu m'as viré de tes contacts avec monkey, je me suis toujours dit que t'étais un peu un con dans le fond, donc j'ai quand même pas envie de te faire gagner, et la blague "avec la pièce jointe c'est mieux" made in Bref, c'est bon mec...
  • LCOUne oeuvre froide. J'ai eu du mal à la regarder pendant quelques minutes avant de pouvoir me lancer. Un vent glacial se dégage de cette composition et un mal absolu semble s'immiscer dans chacun de mes pores lorsque mes yeux croisent sa rouge luminosité. Son étreinte mortelle et langoureuse. Comme une passion si forte qu'elle nous mange sans que l'on éprouve un quelconque ressenti. Déjà je comprends pas comment il peut rester assis sans chaise. Même un enfant peut comprendre ça. Et pas se chier dessus c'est un truc qu'on acquiert avant de porter des suites capuches. Alors si t'es venu pour te foutre de notre gueule Sac, t'es gentil mais tu peux rentrer chez toi y faire caca dans tes propres toilettes et pas sur nos murs.
    L'oeuvre la plus couillue, ma préférée pour ainsi dire.
    Bravo sac.

  • DPLK : Zogug : écoute, ton dessin est celui qui a fait le plus débat au sein du jury. Certains pensent encore qu'il ne faut pas laisser passer parce que ce n'est pas un dessin, d'autres (comme moi) pensent qu'après tout, c'est un arrière plan sur lequel tu as dessiné, comme tu aurais pu le faire sur un magazine... Donc bon, pourquoi pas. C'est bien que tu gardes le sourire malgré ta maladie, tu as beaucoup de courage.
  • LCOQuand on m'a demandé de participer en tant que jury à ce que concours j'avais quelques réserves. Pour commencer j'avais déjà eu quelques expériences délicates par le passé avec le monde de l'art et ses déboires. Et quand j'entends "délicates", j'entends "traumatisantes". Sans rentrer dans les détails, disons simplement que l'an dernier, le 17 juillet 2015 à 16h25, c'était un Mardi, je me suis retrouvé chez Zogug. Pour manger une raclette. Je ne sais pas à quel point la raclette à marqué votre vie mais pour ma part, c'est le genre de plat que je me force à ingurgiter jusqu'à atteindre une sorte de mal-être. Le plaisir est toujours fort au point de me dominer, à se demander si l'on ne devient pas fétichiste de la nourriture, du "goinfrage". Bref il était évident qu'en arrivant, Maître Zogug, c'est comme ça qu'il est nommé par sa famille dès l'entre de son palace, j'allais encore une fois dépasser les limites et faire de ma personne l'objet de vastes plaisanteries et remontrances. Une attitude qui allait dans tous les cas me faire défaut. Aussi le destin ne m'a pas loupé lorsqu'avant le dîner, alors que je me lavais les mains, Zogug et venu me retrouver et d'un regard inquisiteur et satisfait m'a lancé "enfin...". Je ne vais pas m'étendre sur les détails mais le lendemain je me retrouvai à l'hôpital. Avec une jambe en moins. Quelques mois de rééducation passent, sans nouvelles de mon hôte d'époque. Le 13 Novembre 2015 à 16h25, je reçois alors un appel grésillant comme provenant d'un vieil appareil téléphonique, ce dont on doit tourner le cadran numérique pour composer le numéro. Quelques bruits de fond après une voix d'enfant me crie "JO VER TO FER MONGER TA JOMBE DON UNE ROCLETTE, OK". 
    J'ai jamais pris la peine de cerner entièrement ce qu'il s'était passé, j'ai toujours été lâche. Aussi je ne peux pas me permettre de juger cette oeuvre.
  • Moos : très touchant

  • DPLK : abb : je sais pas pourquoi j'étais un peu mal à l'aise. Y'a un truc dans ce dessin qui fout un peu le jetons.

J'ai essayé d'inverser les couleurs,

 

Et là...

 

espèce de reptilien franc-maçon, tu veux dominer le monde avec tes dessins qui veulent prendre le contrôle de nos esprits genre Wyoming Incident ? Je n'ai que bien peu de compassion avec les êtres de votre espèce à sang froid. Circulez monsieur...

  • LCO : On pourrait croire que je me base majoritairement sur mon expérience pour juger les oeuvres et c'est pas faux, on parle après tout de rêves d'enfants représentés à la manière de dessins d'enfants par des adultes qui ont digéré pas mal d'influences artistiques dans leur vie, même sans le savoir. Donc tout ce qu'il me reste à faire c'est de coller mon expérience à la leur et donner un avis totalement subjectif tout en gardant mon âme d'enfant. Bref c'est mon dessins préféré et il arrive premier du concours.
  • DPLK : Kevin, 8 ans : Ok c'est cool, le handamania j'avoue... J'ai quand même vérifié que la Tortue ninja orange avait bien des nunchakus, et c'est le cas, donc GG Gérard, même si je pense que tu t'appelles BaliBalo, parce que les robots avec cette tête carrée et les yeux rouges, personne ne les dessinent comme toi. J'aimerais bien que tu gagnes, mais tu as abandonné MPSI depuis bien trop longtemps, on a même pas eu l'update pour s'envoyer des live messages comme sur Facebook, ni un bouton d'intégration like en bas de chaque article, à côté de Twitter et de LinkedIn, et ça je ne te le pardonnerai jamais.
  • LCOVous remarquerez aisément deux groupes dans les dessins proposés dans ce concours. Ceux avec et ceux sans soleil. Un thème important du dessin d'enfant qui peut grandement apporter de l'authenticité ou alors tout aussi bien le détruire. Pourtant Kevin a su toucher là ou ça fait mal, on va pas se le cacher, son prénom a du lui donner une enfance heureuse et chérie. Une expérience qu'on échangerait pour rien au monde avec un minimum de lucidité. Toutes les références culturelles présentes dans le tableau sont la preuve ultime qu'il ne rêvait pas mais qu'il le vivait. Une oeuvre qui rend heureux et qui donne le sourire. La composition, les couleurs et les thèmes m'amènent tous au même résultat.
    Tu perds car tu ne représentes pas un rêve mais un bonheur que tu vivais.
    Bravo Kevin 8 ans.

  • DPLK : Le Dem : bon alros toi tu t'es quand même pas vachement foulé de la bite, par contre tu dessines vachement bien comme dans les mangas là...
  • LCOOn apprécie forcément les génies dans le monde de l'art. Ils n'ont certe pas forcément fourni le même travail que les autres, et les mêmes efforts mais il nous est impossible de les mettre de côté ni même de ne pas voir la révolution dans leurs traits. La facilité avec laquelle ils remettent en question l'art dans ses plus grands fondements est toujours une merveille effrayante à regarder. Il faut du cran pour la juger mais aussi beaucoup d'abnégation. Une tâche qui m'est difficile mais que je prends volontier à coeur. Aussi mon jugement sera simple mais tout à fait juste. Vous pourrez me croire ou pas mais Le Dem nous a envoyé une photo de lui et Akira Toriyama se serrant la main après les résultats d'un concours de dessin à Akihabara. Ce que vous voyez là n'est d'autre que le résultat du concours. Le Dem ayant tellement réussi son Sangoku, Maître Toriyama a loupé le sien à cause de l'écrasante panique dont il était victime à force de regarder son adversaire dessiner.
    Une histoire authentique qui colle parfaitement à son rêve d'enfant selon ses dires, en tout cas c'est qu'il m'a dit par mail.
    Enorme boulot, mon préféré évidemment.
    Bravo le Dem.

  • DPLK : D4rkL0rd : Ton père noel m'a beaucoup fait rire, on dirait Mister Grinch en rose, c'est énorme. Je n'arrive pas à m'en lasser... Tu dessines suuuuuuuper mal, c'est ouf. Je bloque complètement là, j'aimerais dire autre chose, mais ton père noel m'hypnotise trop, je peux pas dsl, j'ai mes limites apparemment :/
  • LCOL'oeuvre la plus sexuelle du concours et peut être la plus vulgaire. Si on pas l'oeil évidemment. Alors oui il dépeint grossièrement un père noël malade qui veut mettre le plus possible de cadeaux dans la cheminée des enfants. Quitte à ce que ça brûle les parois. Quitte à s'automutiler. Quitte à en perdre les bras pour mieux passer, pour mieux glisser. Une volonté qui viendrait du père noël lui-même et non pas de l'enfant qui serait à ce point égoïste pour obtenir ses cadeaux en faisant du mal à autrui. Non Darklord ne me semble pas être quelqu'un de mauvais au fond. Il a juste représenté son plus grand rêve avec la modestie qui lui est caractéristique. Une oeuvre dure certe mais une oeuvre qui te soulève par les tripes et qui croule sous le poid d'un bon gros cadeau bien peinturluré de suie bien noire.
    Simple mais intemporelle. Ma favorite je pense...
    Bravo Darklord

  • DPLK : MEGALCO : bon direct évidemment j'te suce la bite parce que t'es LCO, j'veux dire, tout ce que tu fais c'est génial, criant de vérité, beau, sincère, énigmatique, honnête, sans fioritures, adroit, intelligent, droit dans ses bottes, sans prétention, j'en passe et des meilleures. Mais je t'ai déjà fait gagner un autre concours de l'été où j'étais également membre du jury, et je n'aimerais pas que les gens pensent qu'il y a du favoritisme, tout ça parce que uuuuune fois on a eu uuuuune aventure sexuelle qui a un peu dérapé quand on était à la plage y'a 4 ans... Mais les gens n'oublient rien tu sais. La vie est une pute.
  • LCOJe sais pas ya quelque chose quand même.
    1er
    Bravo Megalco

  • DPLK : Greroux : ouais, alors je vais souligner le mot parce que ça renforcera mon commentaire : DESSIN. Voilà, sinon merci de ta participation, putain quand je pense qu'on a repensé toute l'organisation pour que des gens comme toi puissent participer, j'ai mal à ma France.
  • LCODifficile à juger parce que trop parfaite. Une oeuvre aussi importante peut forcément mettre à mal tout un concours si l'oeil averti ne vient pas vous guider. Aussi ai-je eu du mal à me positionner. L'ampleur du travail semblait inatteignable. Si je vous demande quelle couleur vous saute aux yeux en premier, vous allez me répondre le bleu ou le gris parce que vous êtes assez ridicules et risibles. Pourtant Greroux dépeind une seule et unique couleur à travers son oeuvre. Le rouge. Mais comment est-ce bien possible de ne pas la voir une fois que vous avez compris ce qu'il se passait dans cette scène (qui je vous le rappelle se passe dans la tête d'un enfant) ??? Tout écraser, tout détruire, réduire, faire subir, mettre à nu, mettre au tombeau de force, anéantir et pourtant respirer les cendres comme l'on hume le sel des pleurs de son copain qu'on frappe dans le ventre, le corps serré contre lui pour que la prof elle remarque rien et qu'il dise enfin c'est qui le patron, tu vas le dire sinon je te frappe dans tes couilles olivier ok, plus jamais tu me voles elodie jpeux te découper le ventre au couteau si l'envie m'en prends ta compris sale cafard lol t rien, "jt'ai dans mon viseur"
    mon oeuvre préférée de loin
    Bravo Greroux
  • Moos : je veux une femme like you

  • DPLK : Poule : pff, non j'ai pas envie.
  • LCO"ok le gars il a fait un gribouillage et c'est bon quoi" on s'est tous dit ça au moins un fois dans notre vie devant une oeuvre abstraite quelconque. C'est du moins la réaction première que l'on peut observer chez pas mal de personnes, moi le premier. Gribouiller. Faire n'importe quoi. S'emporter comme un bébé... Faire ressortir l'énergie d'un être en pleine évolution qui marche plus à l'inconscient qu'aux normes sociales. Le but n'était alors pas de décrire quelque chose mais décrire une énergie projetée à un moment donné, une impression libre de toute influence culturelle. Une beauté du geste premier, de la bête que nous sommes avant de nous conformer. Lancer un cri sur papier voilà. 
    Message reçu Poule, tu finis premier.
    Bravo Poule

  • DPLK : Drap Housse : putain ouais, wow... Alors là on finit en beauté. Il y a tout dans ce dessin, vous les autres là, prenez-en de la graine et inspirez vous de votre camarade DH qui a parfaitement compris les règles du jeu. Je crois que c'est la seule à avoir vraiment suivi à la lettre les consignes. C'est un peu trop bien dessiné par contre (lol) mais wlh vraiment c'est cool. La séance de dédicaces en sortant du bateau, c'est top. Le désir d'aventure et de gloire propre à tous les enfants est bien retranscrit. Par contre la maison à plusieurs fenêtres indique que tu as une assez haute image de toi, c'est pourquoi je te disqualifie de ce concours, j'aime pas les gens prétentieux... LOOOL non j'déconne calme-toi, tiens, prends un Cacolac.
  • LCOL'histoire raconte qu'elle n'avait qu'un sabre, un pistolet et sa volonté pour engouffrer ses mathurins dans les plus intrépides aventures encores écries à ce jour. Un rêve c'est aussi la démolition du bonheur des autres. C'est se délecter des entrailles de son oppposant mort comme un lâche au combat après avoir vomi son sang en appellant sa mère dans un sable brulant en voulant retrouver son bras et sa bourse perdue sur la plage. Le soleil n'est pas là pour te sauver gredin, tu n'as plus que la bave et le cri des moussaillons qui sont morts dans leur pisse après que leur colonne vertébrale ait été entortillée dans leur troufion pour le plaisir de la sauvagerie. Pour le plaisir du Capitaine Drap-housse qui n'avait aucun remord à empoigner le colon de son adversaire pour signifier sa victoire sur quiconque oserait mettre un terme à son envie de trésor, de rideaux multicolores, d'animaux et de lunettes de soleil. Elle a construit sa cabane au rythme des cris d'agonie, importé légalement des animaux de tous les pays sur sa terre sacrée avec comme seul regret de ne plus jamais laisser quiconque lui dire c'est qui qui baise qui. Une balle perdue par ci, une balle perdue par là, elle n'en a que faire de ta quenouille pourvu que tu dépérisses dans l'oubli et l'infortune. Tu es sali de défaite et Drap-housse va faire en sorte que ta famille se serve de ton estomac comme d'une chiotte  pour évacuer le vomi du dégoût qui te sert de vie.
    Le rêve le plus abouti de tous, mon préféré de loin.
    Bravo Drap-housse.
  • Moos : mon vrai nom c'est Moostapha

  • DPLK : IIE : wow, ça fait longtemps qu'on t'as pas vu... Alors au quotidien on peut tous aller se faire foutre, mais LA, DES QU'IL Y A DE L'ENJEU ET DES TRUCS A GAGNER, LA Y'A DU MONDE HEIN ? HEIN ? Tu me dégoûtes. Mais ton dessin est balèse, mais vu que t'es un peu la seule personne à savoir vraiment dessiner ici, je sais pas trop ce que t'essayes de faire, à part nous foutre la honte.
  • LCOL'essence du concours repose évidemment en grande partie sur le bonheur, l'espoir et ce qui engendre les plus beaux souvenirs. Considérer que voler est un rêve fait évidemment parti du kit. Pouvoir répandre son ombre sur les terres désolées de son souffle rouge est une victoire sur le monde de l'enfance qui est implacable. L'enfant rigole à des figures qui ne lui sourient même pas, le miroir que nous avont sans cesse en face de nous devrait pourtant nous renvoyer à notre image. Mais c'est un miroir rayé et vieu qui n'a qu'une seule quête : nous démontrer à quel point le futur adulte qui nous habite fait tout pour pas pleurer et s'en retrouve avec les plus horribles rides forgées par la frustration et la déception. C'est là qu'on découvre nos rêves d'enfant, c'est après avoir été enfant. C'est à ce moment qu'on devient une figure mythique dominant tout ce qui nous a ralenti dans la vie, qu'on crache sur les autres et qu'on espère que ça va le brûler, qu'on va le faire fondre. Déploie tes griffes, fends les et laisse couler ta lave dans leur corps pour détruire leur système immunitaire assez rapidement. C'est bon ça.
    Rien à dire, premier de mes préférés.
    Bravo Iie.

Vous serez heureux d'apprendre que vos oeuvres sont maintenant hébergées sur le serveur d'mpsi, le seul, l'unique, celui qui ne s'éteindra jamais et qui a vu passer les plus brillants de leur génération. J'espère que vous êtes flattés de savoir que votre travail est maintenant éternel alors que vous non ¯\_(ツ)_/¯

Ok, c'est parti pour le classement DPLK :

17 : dernier : prout, va bien te faire enculer.

16 : le Dem : 3 secondes pour faire le dessin, 3 secondes pour choisir ta place dans le classement.

15 : Poule : pareil, désolé poulet :/

14 : Pitro : si tous tes fantasmes se résument à du fric, va vivre à New York dans le quartier des affaires... 

13 : ^^ : désolé mais c'est quand même pas joyeux ton dessin :/

12 : Greroux : lol

11 : DarkLord : même si tu m'as beaucoup fait rire, TMTC

10 : OVNI : ouais bof...

9 : VLV : désolé mais bon...

8 : Dreamer

8 ex acpeuo : Folifrou

7 : Sac

6 : Zogug

5 : Kevin 8 ans

4 : IIE

 ET LE TOP 3 !! 

3 : MEGALCO

2 : DH : celui qui aurait du gagner

1 : Le poisson avec la lune

Le classement MEGALCO (juste le Top 3)

3 : DH

2 : ^^

1 : Poisson Lune

 

Le classement Moos (juste le Top 3)

3 : Le Dem

2 : Folifrou

1 : OVNI

Je pense qu'on peut dire que Moos est juste obsédé par les bites, donc son avis compte pas vraiment... Surtout qu'il a juste fait un titre qui a bien marché dans les années 90 mais c'est bon quoi. ntm moos, ntmoos.

 

Le grand vainqueur est donc : 

abb

 

C'était très serré.

Poisson Lune a quand même pas mal fait l'unanimité, bravo aux participants ayant atteints le TOP 3. On est tous des héros.

Merci encore de vos participations et RDV pour le MPSI SUMMER 2018 ^^^^^^^^^^^^^

Dans Concours. Là t'as le permalien.

29 coms pour Résultat Concours MPSI SUMMER 2017

  1. Deeplake dit :

    Bravo ABB, voici maintenant la traditionnelle palme du cul :

    Image d'utilisateur

    Il faut que tu nous donne ton vrai pseudo (car ça fait partie de ta récompense) et que tu rentres en contact avec nous par MP si tu veux le recevoir également par la poste.

  2. lll dit :

    c koi kil gagne ?

  3. mec content et triste dit :

    Je suis content parce que c’est le meilleur dessin qu’a gagné mais jsuis triste parce qu’aucun gamin de 8 ans a un tel skill

  4. vous pourrez dire que vous l'avez découvert ici dit :
  5. Ptit enfant dit :

    JO VER TO FER MONGER TA JOMBE DON UNE ROCLETTE, OK

  6. non rien dit :

    C Draphouse qui oré du gagner

  7. FOLIFROU dit :

    OEEEEEER G FINI DEUXIEME AVEC UNE IMAGE TROUVER SUR GOOGLE IMOJ MDRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR TOUT NIKER DANS LA

    PLAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAACE

  8. Race de mort dit :

    awai en fait dream ovni je sais pas mais folifrou c pas le meme otaire

  9. folifrou dit :

    Deeplake en 1 phrase :
    « Quand je pisse je m’essuie avec le pouce. »

  10. Le Dem dit :

    Un moment mythique de MPSI. J’ai pleuré des larmes d’or en lisant les analyses de Dplk et LCO. Sublimissimes. Et au delà, même ! Elyséen, dantesque, le nirvana. J’ai presque envie de dire : « merci et encore ». Mais comme il y a une triche ENORME, je me refuse à la dire. Enorme, la triche. Moi, je le sais.

  11. genre dplk dit :

    vous allez pas le croire, mais je suis toujours sur la récompense du concours. Je travaille d’arrache pied pour obtenir le truc. En fait je l’ai acheté mais j’ai toujours pas reçu le truc, et ça me fait chier, surtout que le service par lequel je suis passé n’est pas… Tout à fait conventionnel. J’espère teaser un peu le truc et masquer le fait que je suis grave à la bourre.

    Mais ça vient.

Laisser un commentaire

C'est bon, les autres verront pas ton mail. Et les * c'est que c'est obligenculé.

Va vite sur monpremiersiteinternet.com pour plus de lol.

(J'déconne ça sert à rien)