Décès de Boenbotte

C'est une heure grave pour l'internet mondial. La mort de Boenbotte touche personnellement chaque personne qui a eu la chance de connaitre le personnage.

Ca fait un bon paquet d'années que Boenbotte est présent dans l'internet game. Un accent improbable, une timidité évidente face à la caméra, mais une volonté de partager sa passion : les bottes. Pour beaucoup, ça reste un mec qui mettait sa bite dans des bottes et qui faisait l'hélicoptère, mais ce serait extrêmement réducteur.

Boenbotte m'aura appris à mieux communiquer et à profiter de la vie, et je plaisante absolument pas. Regardez-le avec sa bite fourrée dans une botte. Alors déjà il faut saluer l'aspect technique, parce que je mets au défi quiconque de m'expliquer comment elle tenait cette putain de botte. J'ai retourné le truc dans tous les sens, au début je pensais qu'il avait un truc solidement coincé entre ses fesses qui permettait de faire tenir la botte, mais on le voit souvent marcher dans les vidéos et visiblement sans vraiment garder les jambes serrées. Chaque botte doit peser un bon 800 grammes facile. Du coup, la faire tenir aussi droite de manière aussi raide, franchement il a un truc.

Ensuite, il y a son attitude. J'aime j'aime ses yeux, j'aime son odeur, tous ses gestes en douceur lentement dirigés, sensualité... J'aime son style. Il est pas à l'aise mais il est décontracté. Il ne sait pas vraiment ce qu'est internet quand il poste ses premières photos. Il devait être seul devant son ordinateur et se dire que ce serait marrant de poster des photos de lui avec sa bite dans une botte, et il n'a pas arrêté ensuite.

Boenbotte était carrément voué à ses fans. Généreux et attentif, Boenbotte mettait tout en oeuvre pour satisfaire toutes les commandes soumises. Ca crève les yeux que le gars est adorable et qu'il cherche simplement à bien faire les choses dans ce monde de brutes. Seul face au vent, la botte dressée, il naviguait à vue dans l'océan numérique. Droit dans ses bottes, son business est d'une simplicité et d'une efficacité redoutable. Il fait des dédicaces avec le sourire et sans forcer.

Faire ce qu'il faisait n'était pas évident pour tout le monde. Déjà faut avoir des couilles pour assumer un délire aussi poussé et aussi long sur la durée. Ensuite, on l'a évoqué, mais il faut quand même une certaine technique à développer et que personne n'a encore ne serait-ce qu'osé imaginé. Et puis il faut du courage. Le courage d'agir à visage découvert, le courage d'assumer ses délires face à sa famille et ses amis. On est toujours du bon côté de l'internet quand on regarde la page pute de Brain ou des photos méga-lol avec des mecs qui s'écrasent le scrotum en skate sur le zap de Spi0n (même si c'est vachement old j'avoue) ou quand finalement on se masturbe devant des photos de Boxxy (pensée pour feu Oncela) alors qu'elle a rien demandé. C'est vachement cool de regarder tout ce petit monde de youtuber et de producteurs de contenus, même si eux-mêmes ne savent pas si ils pourront toujours vivre de leur activité dans 6 mois.

Boenbotte était au dessus de tout système. Démarche gratuite, plaisir d'offrir, joie de recevoir. Les choses sont simples. Tu veux qu'il fasse l'hélicobite pour l'anniversaire de ton frère ? Pas de problème, t'envoie un message à Boenbotte et le gars te répond dans la journée, avec le sourire et la bite à l'air. Non-stop. Pendant des années.

Aujourd'hui c'est pas super simple de trouver tout le contenu qu'il a produit. Je pense qu'il a avoisiné les 20 comptes facebook, autant de comptes youtube, assez incompris dans sa passion, ou très exigeant en terme de qualité de contenu. On ne peut pas empêcher toutes les pompes à merde du web de lui rendre hommage pour récupérer une centaine de clics minables payés dans les 11 cents. Mais c'est internet.

Boenbotte pouvait quand même compter sur un noyau dur de fans, de gens qui l'appréciait réellement pour ses qualités humaines. Ce n'était pas un détraqué, ni une de ces tarlouze pute à clic à la recherche de buzz. Il voulait qu'on le connaisse, mais en même temps il considérait qu'il n'avait pas grand chose à prouver, étant de fait la plus grande star botté du web. Personne ne peut encore rivaliser aujourd'hui.

Quand Buzzfeed essaye désespérément d'être drôle pour son 48239ème article, quand 9Gag s'essouffle à sortir toujours les mêmes meme ou à recracher les nouveaux sans comprendre vraiment dans quel contexte les appliquer, quand le Gorafi est obligé de s'armer d'une équipe de com pour rester toujours marrant sur la durée, bah au milieu de tout ça y'a Boenbotte. Bonenbotte va pas trop se prendre la tête à essayer d'être drôle, Boenbotte il chille de ouf. Il voit un chien avec des bottes, c'est quand même pas courant (ah ça non) et ben ça le fait marrer, et paf il poste. Ca n'a l'air de rien, mais c'est génial d'être aussi spontané.

Je suis vraiment triste que tu soies parti Boenbotte. Internet perd un fer de lance, l'humanité perd un homme au grand coeur et le monde des bottes perd son fils spirituel.

Adieu Boenbotte. J'espère que Dieu va bien halluciner quand tu fera ton lâcher de bottes et que tu continueras à rendre les gens aussi heureux dans le ciel que sur terre.

Dans Culturectum, THE INTERNET. Là t'as le permalien.

4 coms pour Décès de Boenbotte

  1. un membre de la communauté dit :

    c’est ta mère la pute qui si tu vois ce que je veux dire ^^

  2. JO VER TO FER MONGER TA JOMBE DON UNE ROCLETTE, OK dit :

    Image d'utilisateur

  3. internet mondial dit :

    Image d'utilisateur

  4. Tourrete Syndrome dit :

    RIP petit fils de pute :'(

Laisser un commentaire

C'est bon, les autres verront pas ton mail. Et les * c'est que c'est obligenculé.

Va vite sur monpremiersiteinternet.com pour plus de lol.

(J'déconne ça sert à rien)